Marc Bousquet – Ostéopathe D.O. – Kinésithérapeute D.E. – Paris 8

Marc Bousquet - OSTÉOPATHE D.O. - KINÉSITHÉRAPEUTE D.E. - 10 rue de la Trémoille - 75008 PARIS

Diplômé de masso-kinésithérapie à l’école de l‘APHP, il débute sa carrière en milieu hospitalier, à l’hôpital Broussais, en cardiologie, orthopédie, chirurgie digestive.

Après cinq ans de cet apprentissage dans des services de pointe, il commence un exercice libéral de sa profession, par des remplacements en province et à Paris et sa banlieue.

Parallèlement, il entreprend des études de médecine chinoise avec Thierry Gaurier et Jean Borsarello et d’ostéopathie au Collège Ostéopathique Atman, aboutissant au diplôme en 1992.

En 1990-91, il participe à une mission humanitaire au Salvador, avec Médecins sans Frontières et d’autres ONG.
Depuis 1992, il pratique l’ostéopathie et la kinésithérapie en tant que assistant dans différents cabinets, avec les aléas de l’autorisation de l’exercice de l’ostéopathie, officialisée par la loi Kouchner en 2002, et par décrets en 2007.

Depuis 1996, il exerce dans son propre cabinet, à Paris.

logo_accueilMarc Bousquet considère depuis toujours que l’exercice des deux professions d’ostéopathe et de kinésithérapeute est possible mais de plus, souhaitable, car les connaissances médicales du kinésithérapeute, amène à l’ostéopathe expérience et sureté devant toute pathologie.

La pratique de la kinésithérapie maintient l’ostéopathe dans l’actualité médicale et permet de donner un prolongement de soins direct et de conseils éclairés après l’expertise de l’ostéopathe.
Marc Bousquet effectue cinq à six séances d’ostéopathie par jour, avec un total de 20 à 30.000 séances prodiguées : le suivi en kinésithérapie ne peut pas nuire à cette pratique intensive, quoiqu’en disent certaines associations d’ostéopathes qui défendent l’exercice exclusif, et alors qu’un projet de loi prépare la distinction entre ostéopathes et ostéopathes-professionnels de santé, médecins ou kinésithérapeutes.